Sécurité au travail en France : Les mesures actuelles sont-elles vraiment efficaces ?

27 Juil, 2023

Des chiffres alarmants ont à nouveau été publiés par l’Organisation internationale du travail (OIT) qui ne laisse aucun doute : la question de la sécurité au travail en France est plus préoccupante que jamais !  

Avec un taux d’accidents du travail mortels de 3,5 pour 100 000 salariés en 2019, la France occupe la triste première place dans un classement européen où la moyenne n’est que de 1,7 accident mortel. 

Face aux pays leaders tels que le Danemark, les Pays-Bas et la Suède, la France reste loin derrière en matière de sécurité professionnelle et cette réalité est également confirmée par l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail.  

Dans ce contexte, il est essentiel de mettre en lumière les mesures de sécurité actuellement mises en œuvre en France. Malgré un cadre réglementaire solide, comprenant le Code du travail et les directives européennes, le nombre d’accidents du travail reste alarmant. Ce constat révèle l’existence de disparités entre la théorie et la pratique, soulignant que toutes les entreprises et tous les secteurs ne parviennent pas à garantir des mesures de sécurité suffisantes sur leur lieu de travail. 

La mise en œuvre effective de mesures de sécurité au travail peut varier d’une entreprise à l’autre, mettant en évidence l’importance pour chaque acteur de l’évaluation régulière des risques et de la mise en place de mesures préventives adaptées à chaque activité spécifique. 

6 actions à mettre en place pour réduire les accidents du travail

  1. Évaluer les risques : Chaque entreprise doit réaliser une évaluation approfondie des risques professionnels et mettre en place des mesures de prévention adaptées. 
  1. Former et sensibiliser : Les employeurs ont la responsabilité de former leurs salariés aux règles de sécurité en vigueur et de les sensibiliser aux dangers professionnels. Les salariés, quant à eux, doivent être encouragés à signaler toute situation dangereuse. 
  1. Améliorer l’ergonomie : Les postes de travail doivent être aménagés de manière à réduire les risques pour la santé des employés, tels que les troubles musculosquelettiques, par exemple. 
  1. Utiliser des équipements de protection individuelle (EPI) : Les EPI doivent être utilisés pour réduire les risques professionnels liés à des agents physiques, chimiques ou biologiques. 
  1. Instaurer d’une culture de prévention : La prévention doit être intégrée dans la culture organisationnelle. Les employés devraient être encouragés à signaler tout danger ou situation dangereuse, et les organisations représentatives des employés devraient participer activement au processus de prévention. 
  1. Renforcer les contrôles : Les autorités compétentes doivent renforcer les contrôles des entreprises afin de garantir la mise en place des mesures de prévention et de sanctionner celles qui ne respectent pas les règles de sécurité. 

La réduction du nombre d’accidents du travail est un travail de longue haleine qui nécessite la collaboration de toutes les parties prenantes, une amélioration continue des mesures de prévention, ainsi qu’un engagement fort de la part de la direction des Services Généraux et des salariés.

N’hésitez pas à nous contacter pour découvrir notre stratégie pour réussir vos objectifs RSE.